On était à la journée du refus de la misère

October 31, 2018

Le mercredi 17 octobre, nous étions sur la place du Trocadéro pour la Journée Mondiale du Refus de la Misère ! L'évènement, coordonné par ATD Quart-Monde, a rassemblé des citoyens, des personnes avec comme sans domicile, des associations, la mairie de Paris...

Nous avons eu l'honneur d'y participer : Gilles, ambassadeur, et Timothé, coordinateur de la zone Sud, avaient préparé un discours. Et la chorale de La Cloche, de la Fédération des Chorales Au Clair de la Rue, a fini la soirée en beauté en chantant !

 

 

 

Retrouvez ci-dessous le discours de Gilles et Tim :

 

Le faire ensemble c’est quoi ?

 

Timothé : Faire ensemble c’est d’abord un état d’esprit, celui de se dire que l’autre est mon égal en tout point. C’est refuser de considérer qu’un statut social, qu’une apparence, qu’un vécu, puisse définir ce à quoi on a le droit ou non. Toutes et tous, qui que nous soyons, personne vivant à la rue ou non, nous avons le droit de participer à la vie collective, en ayant accès à la culture, au sport, aux loisirs. Si ensemble nous sommes d’accord sur ce point, alors rien ne me fera demain hésiter à aller à la piscine, au musée, ou dans un café.

 

Gilles : Faire ensemble c’est aussi apprendre a se faire mutuellement confiance. C’est de se dire qu’il n’y a aucune raison d’être rejeté ou de rejeter quelqu’un. Faire confiance à l’autre c’est le commencement du faire ensemble.

 

Faire ensemble, pourquoi ?

 

Timothé : « On est jamais mieux servis que par soi même », phrase symbolique d’une pensée individualiste et trop souvent utilisée. Tous les jours je m’en rend compte dans mes missions avec le Carillon : « on est jamais mieux que quand on fait ensemble ».

 

Gilles :  Oui, car en faisant ensemble, parfois sans même s’en rendre compte, on aide l’autre. L’impact de ce sentiment d’utilité est souvent invisible... mais quoi de plus gratifiant que de se sentir utile ? Régulièrement, je rencontre des utilisateurs des services du Carillon qui souhaitent pouvoir nous aider car nous les avons aidé. Ils tiennent simplement à nous accompagner, ou parfois à participer directement à l’organisation d’un évènement, ou à une action de sensibilisation.

 

Comment faire ensemble ?

 

Timothé : Tout commence souvent autour de gestes du quotidien qui peuvent paraître insignifiants pour certains mais bien plus important pour d’autres. Un sourire, un bonjour un peu gêné, puis une discussion autour d’un café. C’est comme ça que j’ai pu rencontrer Raphaël, devenu bénévole pour le Carillon. Son histoire et sa situation, un peu particulières, auraient pu me rebuter quelques mois avant que je commence au Carillon. Aujourd’hui nous faisons des choses ensemble. Régulièrement il m’aide dans mes missions, en m’apportant sa vision des choses. Il est présent lors de l’organisation des évènements : ancien informaticien, il est bien plus à l’aise dans ce domaine que moi. On sillonne les rues ensemble à la recherche de nouveaux commerçants souhaitant intégrer le réseau du Carillon. Cette activité que je pratique tous les jours est pour lui un moyen de se sentir appartenir à une société dont il pouvait se considérer exclue. Faire ensemble nous apporte à tous les deux un sentiment d’utilité

 

Gilles : Si les petits gestes du quotidien sont utiles et permettent la création d’un lien de confiance, ils débouchent parfois sur des projets d’une plus grande ampleur. Aujourd’hui on est deux à vous parler, on fait ce petit discours ensemble, on l’a préparé ensemble pendant une semaine. Nous ne sommes alors ni coordinateurs, ni ambassadeur du Carillon, mais 2 personnes préparant un discours. Faire ensemble nous permet d’être à égalité, on le sait tous les deux, ni lui, ni moi ne sommes habitués à parler en public, alors pourquoi le faire seul ? Faire ensemble, c’est se soutenir, c’est éviter que l’autre soit en difficulté, s’il y a un problème sur cette estrade, si je perds mes mots, ou qu’il perd ses mots, nous savons que l’autre sera là pour nous aider.

 

Gilles et Timothé ensemble : Alors, si on a un conseil à vous donner, c’est que si vous devez faire quelque chose, important ou non, faite le avec quelqu’un

 

 

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories

2019 © Le Carillon / Association de loi 1901 La Cloche

Le Carillon fait partie du réseau international The Chime

RETROUVEZ TOUS LES PROJETS DE L'ASSOCIATION :