"Il faut continuer à y croire."

November 14, 2016

Comment expliquer ma joie, comment exprimer mon ressenti après un mois passé hors de la rue ?

 

D’abord je remercie celle qui m’a sorti de l’ornière du quotidien affreux de devoir d’abord courir toute la journée pour rester digne, propre et présentable, ce qui pour tout un chacun est une formalité de la vie est un véritable parcours du combattant.

 

Si l’on est garé ou parqué tels des moutons dans les habitudes qui nous scotchent sur place et ne nous permettent pas d’agir positivement dans la société on ne nous condamnera point par l’absence de lien pour pouvoir subsister dans cette existence sans espoir. On ne peut à l’évidence progresser durablement et sérieusement dans cette société fermée et bouclée dont le cynique projet est de faire du fric au détriment des gens rejetés hors de l’habitacle et hors jeu complètement.

 

Il ne faut pas désespérer de tout, l’espoir reste encore possible en ce jour au moment où j’écris ces lignes et je souhaite à tout le monde de pouvoir trouver une solution à ses ambitions et à ses espoirs, tout n’est pas perdu. Il faut continuer à y croire.

 

 

________________________________________________________

 

 

 

 

Michel T. - Rédacteur des Chroniques du Carillon :

 

 

Un être dont le sentimentalisme lui a joué des tours, un être curieux au regard passionné qui préfère faire abstraction de sa condition pour peut-être sortir de cet état d’individu « sans logis fixe ». Peut-être un être dans la souffrance qui s’ignore.

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload

Catégories

2019 © Le Carillon / Association de loi 1901 La Cloche

Le Carillon fait partie du réseau international The Chime

RETROUVEZ TOUS LES PROJETS DE L'ASSOCIATION :